Permettez-moi de vous exprimer un profond mécontentement. Vos accusations sur cette femme sont infondées, et je sais de quoi je parle car je l'ai beaucoup fréquenté ces dernières années. Cette femme, je la connais et sous tout les sens du terme. Mais pardonnez moi je m'égare. Voyez, cette grève est toujours la même ; à force, je crois que je la connais depuis toujours et pourtant je ne saurais pas même vous dire son nom. Tout ce que je peux vous dire sur cette drôle de dame, c'est qu'elle porte un bien étrange chapeau. Elle n'a pas l'air bien méchante mais j'ai parfois l'impression qu'elle me veut du mal. La semaine dernière j'ai décidé de l'espionner.

     

page suivante

écrire